30 janvier 2009

Alors...

je trie  aussi (sur des critères non objectifs, mais ça va venir!) les lettres de ceux qui se vantent de tout posséder; voiture (la voiture en premier,bizarre non?) boulot, maison, beauté, sentiments élevés, tendresse, humour etc... (C'est tout juste s'ils n'ajoutent pas femme et enfants!).

Vient ensuite l'élimination de ceux qui n'ont plus rien et ils sont nombreux. Plus de voiture, plus de boulot, plus de maison (parfois une caravane), ni beau ni laid, plus de femme ni enfants qui ont fui. Moi je recherche notamment la sécurité, alors au panier! Je ne me sens plus l'âme d'un Saint-Bernard ni d'une soixante-huitarde, pour sauter ainsi dans l'inconnu inconfortable des foyers de l'Armée du Salut, des centres d'accueils de S.D.F., des R.MMistes, en un mot des démunis (pardon à mes soeurs et frères qui le sont!). Je ne vis pas moi-même dans le luxe. Je subviens tant bien que mal aux besoins de ma fille et aux miens (moins exigeants que les siens d'ailleurs!)

J'apprécie enfin l'âge adulte où l'on ne sent plus obligé de concurrencer sa collègue de bureau avec un pull "Benetton" et un jean "Levis 501"! Par contre, c'est vrai on la concurrence avec un petit tailleur style "Chanel" ( donc un faux Chanel dont le tissu tire-bouchonne au bout d'une demi-heure!) ou avec une robe style "Alaïa", ravissante de simplicité sur les tops-models, mais sac à patate sur votre rondouillarde silhouette.

Bref je trie et pas qu'un peu! Je déchire également délibéremment les lettres de ceux qui mi-figue mi-raisin, restent sur leur position de mâle et  sont fiers de l'être, genre: "Moi j'aime les femmes et j'ai surtout besoin d'une femme qui m'aime (moi?)." Allez vas-y cocotte, approche-toi que je t'attrappe, tu me serviras de bonne à tout faire, tu seras la femme qui m'aime en dépit de tout, pendant que moi je serai celui qui aime les autres femmes en dépit de toi.

Je supprime également les lettres des timides, des angoissés ( je le suis assez moi-même), des masochistes ( personne ne m'aime, mais j'aime ça!), des sadiques, des obsédés sexuels (si,si,si, eux aussi écrivent!).

Finalement, lorgnant ma corbeille à papiers (une bannette pour les Normands du pays de Caux), je m'aperçois que j'ai rejeté plus d'une vingtaine de lettres. En parlant de bannette, je me rappelle que, lorsque je travaillais à Paris dans les années 70, j'avais interloqué mes collègues de bureau (bien parisiennes elles!) pour leur avoir demander où je pouvais obtenir une "bannette à papiers"!

Bon alors il me reste combien de lettres ? Six en tout!... Elles me plaisent, mais elles me font peur et je garde celles-là et pas les autres pour leur qualité d'écriture (eh oui!), leurs sentiments d'attention évoqués (Ah l'homme attentionné et galant dont l'espèce est en voie de disparition!), l'émotion sous-jacente de l'homme qui ne veut pas reconnaître qu'il est sensible, leur respect de la femme (apparemment mais je peux me tromper!) et le ton humoristique employé par certains.

Maintenant les meilleures lettres ( à mon idée) s'étalent en arc de cercle autour de moi et de Bébé qui durant tout ce travail de titan est consciencieusement restée lovée à mes côtés. Elle ronronne si fort que je me demande pourquoi elle est si heureuse dans un moment pareil!

                                                                           A suivre...

Posté par Margueritecactus à 23:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Alors...

    aller les tarés au panier....

    Posté par thaoser, 31 janvier 2009 à 13:56 | | Répondre
  • on a toujours tort de croire au prince charmant...c'est leur mettre la barre bien haute, les pauvres!!!
    MOUARF, je vois déjà tonton dégainer une attaque en règle, quel régal de l'imaginer tapoter sur son petit clavier!!
    lolll
    nan mais sans blgue des tarés y'en a assez comme ça, elle a bien raison de les mettre à la banette cette Marguerite!

    Posté par rosine, 31 janvier 2009 à 21:27 | | Répondre
  • Ah ces parisiens, ils ne connaissent pas la bannette ??? Vive la normandie !
    Encore 6 ! C'est plutot bien !

    Posté par vanille, 01 février 2009 à 20:55 | | Répondre
  • A titre personnel

    Ma nièce, cette effrontée qui ne respecte rien, pas même son Tonton "des îles" (non, mais je vous demande un peu !) viens ENCORE me chercher noise.
    Très bien, ma réponse est clairissime : étant de haute volée, je ne connais pas tous ces drôles (?) d'oiseaux d'en bas... moi qui ait mis aussi des petites annonces qui aboutissent à 30 années de mariage heureux, je rigole.
    Et comme disait ce brave La Fontaine : "Mais attendons la fin."

    Posté par Tonton Né Ric, 02 février 2009 à 13:43 | | Répondre
  • à part le "s" de "ais" qui est passé en "t" je persiste et signe.
    C'est probablement cette fin qui justifie tant de "moyens" dans les réponses !

    Posté par Tonton Né Ric, 02 février 2009 à 13:49 | | Répondre
  • Des mots, des écrits, je suis fan, alors je m'inscris.

    Posté par Fée Flo, 29 avril 2009 à 13:01 | | Répondre
Nouveau commentaire