06 février 2009

Peu m'importe...

moi assise dans mon bureau sans fenêtres (si si si! c'est vrai,j'ai travaillé pendant des années à la lumière électrique), je n'ai qu'une idée en tête, relire les lettres que j'ai reçues hier, afin de me faire un petit :"Pouf, pouf, ça sera toi qui y seras!". Mais bon la journée n'est pas finie...

     - Bonjour ma puce, ça va? fais-je tout en entrant et caressant Bébé pot de colle.

     - Ouais, ça peut aller!

Mon coeur de mère a comme une petite sonnette d'alarme, c'est trop court comme réponse et complètement inhabituel!

     - T'es sûre que ça va? T'as un  problème?...

Mais qu'est-ce que j'ai dit là!... J'ai osé prononcé ce mot si jouissif à entendre par les ados : PROBLEME! C'est quoi ça "Problème?". VOUS êtes leur premier et plus important PROBLEME! Je précise jouissif, car je suis sûre qu'étant un tantinet Sado-maso, les ados adorent pouvoir se libérer des chaînes parentales en vous traitant des pires vilenies, et dans leur for intérieur vous renommer " Pauvre pomme!" (je dis pomme pour ne pas choquer certains, mais on peut extrapoler!)

     - Non, non! marmonne Sophie.

Menteuse, va, j'y crois pas. Au son de sa voix j'ai parfaitement compris :"Oui, oui, j'ai un problème!" J'avoue que j'aimerais mieux rentrer sous terre ou me plonger dans un bon bain chaud, bleui à l'Obao (années 90 je le rappelle!) plutôt que d'affronter le :"Oui, oui, j'ai un problème!". Mais c'est ainsi, souvent les évènements vous prennent de plein fouet et vous ne pouvez pas reculer.

Pourtant, Dieu sait que là j'aimerais bien faire marche arrière à petits pas feutrés sans que mon ado chérie s'en aperçoive et faire un grand plouf dans ma petite baignoire, mais...peine perdue, il va bien falloir engager le dialogue, qui soyons honnêtes, me fatigue à l'avance...

     - Raconte-moi, qu'est-ce qui ne va pas?

Pourquoi, quand on sait qu'il faut tourner "sept fois sa langue dans la bouche avant de parler", on ne l'applique jamais à soi-même? J'aurais dû me méfier, car lorsqu'on a la bêtise de poser cette question à un ado, on obtient...(allez à 99,99%!) la réponse suivante :"RIEN, de toute façon, tu comprendrais pas!!!"

Ben voyons évidemment, j'ai oublié que j'étais bouchée du cerveau!

     - Pourquoi je ne comprendrais pas? Tu peux tout me dire tu sais! Moi aussi j'ai eu ton âge!

Oh là là! Grossière erreur! Ne jamais, jamais dire, que vous avez eu leur âge! C'est parfaitement incongru et déplacé. Pas une seule seconde ils peuvent imaginer que vous aussi, vous avez (joyeusement?) fêté vos seize printemps et même que là (allez remontons dans les souvenirs) sur cette jolie photo sépia, vous êtes l'adorable bébé joufflu affublé d'une "ringarde" barboteuse!...

                                                                               A suivre... 

Posté par Margueritecactus à 23:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Peu m'importe...

    Parce la Sophie, elle n'a pas eu un barboteuse un peu ridicule ??? Ah ces adolescents !!
    Bises

    Posté par Vanille, 07 février 2009 à 00:15 | | Répondre
  • mmmh on s'y croirait!! on va tt savoir sur comment parler aux ados....

    Posté par thaoser, 07 février 2009 à 10:19 | | Répondre
  • tu es bien sévère avec les ados!!!
    ...nous c'est dans deux ans....merdoum crotoum, ça va être dur dur...

    Posté par rosine, 08 février 2009 à 00:02 | | Répondre
Nouveau commentaire